Le paiement mobile comme levier de développement du paiement électronique en Algérie

Le paiement mobile comme levier de développement du paiement électronique en Algérie

Le paiement électronique a connu une évolution importante en Algérie,  202 480 de transactions ont été effectuées en 2019 à travers  les deux cartes de paiement  CIB et EDAHABIA par rapport 7 366 effectuées en 2016 selon le GIE monétique.  

Les chiffres de l’année actuelle 2020 semblent prometteurs, en particulier avec les mesures du confinement sanitaire imposées à cause de la pandémie de covid-19 mais cela reste toujours peu par rapport l’ensemble des transactions que les algériens effectuent dans leur vie quotidienne.

Cependant, le covid-19 a plongé l’Algérie dans une crise de liquidité suffocante, d’où l’augmentation du taux de bancarisation est devenu une nécessité primordiale. 

Actuellement, l’Algérie s’oriente vers l’adoption du paiement mobile et cela peut encourager encore l’adoption du paiement électronique chez les algériens à condition qu’il soit introduit d’une manière simple et pratique pour les utilisateurs et les opérateurs économiques. 

 

Qu’est-ce que le paiement mobile? 

Le paiement mobile est la technologie qui permet de faire ou d’effectuer des transactions en utilisant un smartphone ou bien un téléphone classique.

Ces transactions sont utilisées soit pour effectuer un achat ou bien pour le transfert de fonds entre personnes.

Avec le paiement mobile, les TPEs ne sont plus indispensables afin d’effectuer des transactions de paiement électronique dans les magasins, juste un téléphone et un QR code affiché dans le magasin ou dans un restaurant pour effectuer des paiements, et cela peut réduire la procédure et les démarches pour les opérateurs économiques afin de proposer des paiement électronique -par mobile- pour leurs clients. 

 

Quels sont les types de paiement mobile ?

Il existe plusieurs types de paiement mobile:  

par exemple  le portefeuille ou bien le porte-monnaie électronique, ce type de paiement ne nécessite pas forcément un compte bancaire ou bien une carte bancaire.

Le portefeuille -le compte- peut être chargé de la même façon que les algériens ont l’habitude de charger le crédit de leur téléphone mobile pour effectuer des appels. 

Un autre type qui est le paiement en utilisant des cartes bancaires

Ainsi les transactions vont être directement débitées de la carte bancaire qui est déjà configurée dans l’application mobile.

Le troisième type c’est la facturation Telecom;  où  le crédit de téléphone est utilisé à travers l’opérateur téléphonique pour effectuer des transactions  de paiement électronique. 

Il existe bien d’autres types que nous n’avons pas cités ci-dessus.

 

Le paiement mobile en Algérie 

Afin d’avoir du paiement mobile en Algérie, il faut que ça soit géré par un établissement de paiement agréé et cet établissement doit supporter les deux cartes de paiement existantes en Algérie qui sont la CIB et ADDAHABIA 

Et comme mode de paiement, l’idéal pour Algérie serait d’avoir un mode mixte entre le porte-monnaie électronique et le paiement par carte bancaire et cela ça va permettre à ceux qui ont l’habitude de faire de paiement électronique de continuer à le faire à travers leur smartphone et permettre aux personnes qui n’ont pas un compte bancaire d’effectuer des paiements électroniques en tout facilité.

Le transfert d’argent entre particuliers ça va encore encourager les algériens à utiliser ce mode de paiement.

Le porte-monnaie électronique peut être proposé comme solution afin d’effectuer des mirco-paiements qui ne dépassent pas un montant défini dans l’application avec un crédit plafonné à un montant défini aussi et la création de porte monnaie doit être absolument créé par smartphone avec la confirmation d’un numéro de téléphone et d’une pièce d’identité à distance.

Le paiement par carte bancaire peut être comme option dans l’application qui va diminuer les limites sur les transactions. L’objectif est d’encourager à travers l’application l’adoption des cartes de paiement et la création des comptes bancaires.

Le niveau de la sécurité Informatique joue un rôle important dans le  système de  paiement mobile et afin de protéger l’utilisateur, l’empreinte digitale et la reconnaissance faciale peuvent être utilisée  pour sécuriser l’accès à l’application  et aux  transactions,

L’adoption du paiement mobile et le paiement électronique va élargir le champ des possibilités en Algérie et sa mise en place ne peut être que très bénéfique pour le pays, et cela pour plusieurs raisons :
– Tracer les transactions financières et augmenter les revenus fiscaux
– Réduire la pression sur les liquidités (et les queues interminables la veille des Aïd, et d’autres occasions, …)
– Promouvoir le e-commerce
– Payer les factures, timbres fiscaux, impôts, …. en ligne
– Augmenter le taux de bancarisation
– Création des services digitaux algériens
– Donner une image moderne du pays
Cependant, les lois doivent évoluer afin de suivre le rythme de développement des entreprises algériennes et encourager la création des startups, et ainsi mieux protéger le consommateur algérien.

Commission Numérique
Conseil Scientifique
Jil Jadid