Election de Zoheir Rouis à la vice-présidence du parti : Un message fort de confiance en la diaspora

Election de Zoheir Rouis à la vice-présidence du parti : Un message fort de confiance en la diaspora

Le Conseil national de Jil Jadid montre une nouvelle fois sa vision novatrice de la politique Algérienne.
En faisant confiance à un militant de la première heure issue de la diaspora, le parti est précurseur en intégrant pleinement les algériens citoyens du monde à la vie du parti et est un véritable pied de nez à l’article 51 de la Constitution de 2016.

C’est une première! Jamais un parti politique algérien n’aura donné accès à une responsabilité aussi élevée à un membre de la diaspora.

Suite à la réunion du Conseil national du parti le 02 octobre dernier, Zoheir Rouis, membre fondateur et président de sa section Europe accède via un vote à l’unanimité à la vice-présidence, poste laissé vacant suite au décès du regretté Smail Saïdani.

“Le consensus et l’égalité des chances entre tous les citoyens font partie intégrante de l’ADN de Jil Jadid.” confie Docteur Soufiane Djilali, président du parti. “Elire un membre de la diaspora, c’est conjuguer toutes les énergies de notre pays pour construire ensemble notre avenir. Zoheir est le parfait exemple que la distance n’est en rien un obstacle lorsque l’engagement est sincère.” 

Cette responsabilité nationale a été accepté avec humilité par Zoheir, “Je remercie le Conseil national pour sa confiance, je tâcherai de soutenir le président dans ses efforts et initiatives tout en étant à l’écoute de notre base de Sidi Bel Abbès à Montréal, d’Alger à Paris, de Constantine à Dubaï et de Tamanrasset à Pékin”

Jeune pour un vice-président, Zoheir cumule à l’âge de 50 ans plus de 30 années de militantisme et d’expérience politique. “Nous sommes résolument tournés vers l’avenir, le Hirak a soudé notre population d’est en ouest, du nord au sud et à travers le globe, c’est notre devoir de concrétiser les aspirations de nos compatriotes via le dialogue, le respect et le consensus tout en impliquant toutes les forces vives de la nation où qu’elles soient” nous dit-il en marge de son élection “Nous sommes un parti jeune, un parti 3.0!  la première génération politique étant le parti FLN, la 2e les partis issus de l’ouverture démocratique de 1989, puis nous, suite à la seconde ouverture démocratique de 2011 et nous avons souhaité contribuer positivement à cette effort d’ouverture, nous sommes d’ailleurs fiers que notre parti se soit opposé à la kleptocratie de Bouteflika depuis sa création et n’a jamais dévié de cette position“ 

Cette nomination est la concrétisation de nombreuses années de travail de terrain, passant notamment par la création officielle de Jil Jadid Europe en France. “L’une des grandes injustices constitutionnelles de l’ère Bouteflika aura été la création d’un citoyen de seconde zone, le citoyen résident à l’étranger, je pense que, quelles que soient nos convictions politiques, la diaspora a été meurtrie par l’article 51. Je suis fier d’appartenir à un parti qui ne fait pas de distinctions entre algériens, qui accepte le débat contradictoire constructif en son sein et qui encourage toutes les compétences algériennes à se mettre au service de leur pays”  

C’est avec émotion qu’il succède à feu-Smail Saïdani “C’est une responsabilité lourde que de continuer l’œuvre de mon ami et compagnon de lutte lah yerahmou, ma seule satisfaction, c’est qu’il ait pu voir de ses yeux une chose aussi belle que le Hirak se réaliser et y participer lui-même. Le destin a fait qu’il nous ait quitté un vendredi 22, en mai dernier” Nous confie-il “Le Conseil national et tous les militants sont déterminés à porter les valeurs d’intégrité, de respect et de dialogue si chers à Si Smail et qui ont animé notre engagement, avec Soufiane Djilali et tant d’autres à la création de Jil Jadid

Zaki H

 

Interview  du 29 avril 2020. Retrouvez  le parcours de Zoheir Rouis :  interview-de-m-zoheir-rouis-membre-du-conseil-politique-et-se-charge-de-la-representation-a-letranger-a-jil-jadid